A savoir Beauté

BYE BYE les cosmétiques chimiques !

15 mai 2015
cosmétiques chimiques

Je me lave, tu te laves, nous nous lavons, vous vous lavez…<!–more–>

Mais vous êtes vous déjà questionnés sur tous ce que contenaient vos jolis produits de beauté au packaging so chic et aux promesses miraculeuses ? Et bien vous seriez surprise de savoir que tous les jours vous prenez soin de votre corps si précieux avec des substances chimiques aux risques potentiels de maladie.

Mmmmm agréable, ce gel douche au pétrole, si onctueux, on se sentirait presque un bébé phoque englué sur la banquise après le naufrage d’un pétrolier.

bébé phoque

Ohhhh, que mes cheveux brillent avec ce nouveau shampooing à l’huile de silicone... (on en reparlera quand ils seront tellement intoxiqués qu’il faudra les couper tellement ils seront morts de l’intérieur).

horreur produits cosmétiques

Nous aimons nous faire belle et nous pomponner mais il ne faut pas oublier que tout cela à un prix, que ce soit sur l’écologie mais aussi sur notre corps et notre santé. La plupart des cosmétiques que nous utilisons sont gavés de produits issus de la pétrochimie et donc vraiment pas sain pour nous !

Bienvenue dans le monde où vous ne regarderez plus votre shampooing de la même façon !

danger cosmétiques

1 Paraben

Les parabènes existent à l’état naturel dans les fruits et les légumes mais malheureusement ceux contenus dans les cosmétiques presque toujours synthétiques. Après plusieurs études réalisées, il est apparu que les parabènes même s’ils sont en général assez bien tolérés, peuvent aussi êtres allergènes (dermatite, urticaire, …) et peuvent exercer des perturbations oestrogéniques certes faibles mais pas non négligeables.

Pour les repérer :
– tous les termes finissant par -PARABEN
esters de méthyle, étyles, propyle, butyle, benzyle

2 Silicone

Les huiles et les cires de silicone ne sont pas biodégradables donc mauvaises pour l’environnement et par la même occasion pour nous. Dans les shampooings, elles rentrent dans l’écailles des cheveux pour les étouffer et  même les soins ne peuvent plus pénétrer le cheveux… Les cheveux s’assèchent et deviennent cassants. Le silicone est totalement synthétique.

Pour les repérer :
DIMETHICONE
cetyk dimethicone copolyol, phenyl thrimeticone, stearyl

3 Sulfates

Les sulfates quand eux sont utilisés pour leurs actifs moussants et tensioactifs et c’est pour dire on en retrouve dans le produit vaisselle ou les détergents…
Ils sont irritants, dessèchants et allergènes !

Pour les repérer :
SODIUM-LAURETH-SULFATE
Sodium-lauryl-sulfate
Sodium-lauryl-sulfoacetate
Sodium-myreth-sulfate
Magnesium-laureth ou lauryl-sulfate

AMMONIUM LAURYL SULFATE ou AMMONIUNM LAURETH-SULFATE
(qu’on retrouve dans beaucoup de produits BIO)

4 PEG

Les polyéthylenglycols ou PEG, sont obtenus à partir de gaz et favorisent grandement l’apparition de boutons et de points noirs…Ils ne sont pas biodégradables pour l’environnement mais l’est pour l’humain par la fonction rénal.

Pour les repérer :
– tous les – PEG
– tous les  PPG

5 MEA, DEA, TEA

Les monoethanolamine, diéthanolamine et thriéthanolamine sont largement utilisés dans les cosméthiques, produits de toilette, des shampoings, des teintures à cheveux, lotions, crèmes et produits vaisselles…
Utilisés régulièrement ces produits nous exposent et surtout les plus jeunes à des risques potentiels de cancer.

6 BHT et BHA

L’Hydroxytolène et Butylhydroxyanisol ne sont pas naturellement présents dans la nature. Ce sont des Antioxydants de synthèse que l’on retrouve dans les cosmétiques et même dans l’alimentation.

Elles ont à haute dose, des effets cancérigènes sur le l’estomac et le foi…

7  Les sels d’aluminuim

On les trouve dans les déodorants, et ça a fait polémique ces derniers temps. Ils peuvent provoquer des réactions allergiques et endommager les glandes sudoripares. Des études récentes indiqueraient que les sels pourraient se fixer dans certains organes dont le cerveau.

8 Le triclosan

Utilisé comma bactéricide, il peut empêcher le bon fonctionnement du foie et est un perturbateur endocrinien. On en retrouve dans beaucoup de cosmétiques et surtout dans les dentifrices, les déodorants et les savons..

9 Le résorcinol 

Il est utilisé dans 80 % des colorations pour cheveux. Il est allergène et peut endommagé les reins et le foie. Des tests cliniques ont démontré qu’il modifiait les globules sanguins et les chromosomes.

10 Le toluène

On retrouve le Toluène dans les vernis à ongles mais aussi les couleurs à cheveux . Lors de sa production, il est toujours obtenu simultanément avec du benzène, des xylènes et d’autres hydrocarbures aromatiques possédant 9 carbones. Il est utilisé comme solvant mais c’est là que ca devient amusant, il jaunit les ongles, je n’ai jamais compris l’intérêt d’une mettre dans les vernis.

Pour le repérer:
Benzène, méthyl-
Méthane, phényl-
Méthyl-benzène
Méthylbenzol
Phénylméthane
Toluène

11 Phénoxyéthanol

C’est une substance allergisante et peut provoquer de l’eczéma et de l’urticaire chez certain. La substance est aussi nocive pour le sang et le foie des bébés, il est donc recommandé  par l’ANSM de ne pas utiliser des lingettes qui en contiennent .

12 Formaldehyde

Plus connu sous le nom de formol, il est utilisé comme conservateur et est très inflammable. On lui reconnait des Irritations de la peau, des yeux, des voies respiratoires ou allergie. ( cf http://www.travailler-mieux.gouv.fr/Formaldehyde.html) .

Pour le repérer :
– Formol, Formalin, Formic aldehyde, Paraform, Methanal, Methyl aldehyde, Methylene oxide, Oxymethylene, Oxomethane.

 

13 Les phtalates

Les phtalates sont des composés chimiques dérivées de l’acide phtalique. On les retrouve incorporés comme fixateurs dans de nombreux produits cosmétiques: vernis à ongles, laques pour cheveux, parfums…
Leurs effets nocifs portent essentiellement sur la fertilité, le développement du fœtus et du nouveau-né. Ces phtalates sont également suspectés d’être des perturbateurs endocriniens.

Pour les repérer :
– phtalate de benzylbutyle (BBP); phtalate de dibutyle (DBP); phtalate de diéthyle (DEP); phtalate de di-2-éthylexyle (DEHP); phtalate de di-isononyle (DINP) ; phtalate de cyclohexyle (DCHP) ; phtalate de di-n-octyle (DNOP) ;phtalate de diméthyle (DMP).

14 Xylène

Les xylènes sont des liquides incolores, stables, insolubles dans l’eau, qui réagissent vivement avec des oxydants forts. Ils se mélangent à la plupart des solvants organiques et constituent une matière première en synthèse organique.
Sensation de brûlure, irritation des yeux, toux, fièvre, pneumopathie, céphalées, asthénie, sensation de vertiges, confusions, nausées, troubles mémoire/concentration, insomnies, irritations, incendie, explosion. On en retrouve dans les vernis a ongles.
Il est classé nocif par inhalation et contact avec la peau. ( cf, http://www.travailler-mieux.gouv.fr/Xylenes.html)

15 Camphre

Le camphre retrouvé dans les vernis à ongles est synthétique. Rien à voire avec le camphrier, qui est un arbre dont on tire ces Huiles essentielles qui sentent si fort et qui aide à soulager les muscles. Le camphre synthétique est reconnu comme  neurotoxique, donc dangereux pour le système nerveux par inhalation et en générale sur les listes INCI, il ne précise pas si le camphre est naturel ou pas !

 

17 Colophane

Bien que naturel, le colophane issu des résines de pins, est une substances très allergène. Des vernis à ongles, des sparadras en passant même dans les chewing gum, la colophane est dans beaucoup de produits que nous consommons au quotidien.

 

Voici donc une liste non-exhaustive des produits chimiques et toxiques que vous retrouverez dans la quasi majorité de produits de grandes distributions.

Ohhhh je pense que ça commence à gratter un peu part ci par là ?
Dites vous que j’ai eu la même sensation quand j’ai commencé à farfouiller dans les compositions de mes produits cosmétiques… D’ailleurs j’ai rapidement tout changé dans ma salle de bain tellement j’avais l’impression de me laver avec du Destop.

Gardez une chose importante en tête, toutes ces marques de cosmétiques existent pour répondre à des attentes ou plutôt des exigences que l’on revendique ! De leur côté, ils essaient de nous satisfaire au maximum pour que nos soins soit plus doux, plus onctueux, plus moussants que jamais mais surtout le moins cher possible à la fabrication histoire d’investir un peu plus dans le packaging qui sera encore plus commercial. C’est le serpent qui se mord la queue !

Je vous rassure il en faut peu pour être heureux ou plutôt pour utiliser des Cosmétiques beaucoup plus sains. Il faudra se tourner vers des produits naturels et/ou Bio mais attention au greenwashing. (article à venir)

To be continued ….

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Happy Swallow 18 août 2015 at 19 h 23 min

    Coucou,

    Je trouve génial de nous avoir donné cette liste.
    Ca fait réfléchir ! Merci :)

    Julie

  • Reply Camille 5 septembre 2016 at 19 h 17 min

    wahou, la liste est longue ! Je suis passée au naturel moi aussi depuis pas mal de temps maintenant. J’utilise parfois des marques de cosmétiques vegan et cruelty free (ça aussi c’est important !). Mais surtout je fabrique un maximum de choses moi-même et ça marche ! à l’époque un livre m’avait bien aidé à ouvrir les yeux c’est « la vérité sur les cosmétiques » de Rita Stiens !

    • Reply Healthy in the City 26 décembre 2016 at 15 h 53 min

      Oui je l’ai lu aussi ….
      J’apprécie aussi les non testé sur les animaux mais malheureusement, il en va à notre détriment et celui de la planète parfois 😉

    Leave a Reply